Porcella

Porcella

Porcelaine translucide émaillée / lustre or

« Le terme porcellana pour désigner une céramique apparaît en 1298 dans Le livre des merveilles du monde, de Maco Polo…

Les céramiques auxquelles Marco Polo faisait allusion avaient un tel aspect de nacre, une telle translucidité, qu’il leur donna naturellement le nom du coquillage que leur matière lui évoquait. Ce coquillage, de la famille de cyprées, porcellana, devait lui même son nom à une certaine ressemblance avec la vulve de la truie (porcella).

Les latins, avec plus de distinction mais pour les mêmes raisons, avaient baptisé le coquillage concha venera, « coquille de Vénus ».

Jean Girel Une brève histoire de la céramique 2014